HISTOIRE

C’est un exercice difficile que de regarder en arrière et poser un regard neutre sur sa vie et ses aspirations. C’est répondre, en fait, à cette question : qu’est-ce qui m’a toujours guidé dans ma vie ?

Pour écrire l’histoire de sa propre vie, la mémoire ne suffit point, il faut encore l’imagination : j’entends l’imagination du souvenir, non pas celle qui invente, mais celle qui rassemble et ranime », disait la poétesse Louise-Victorine Ackermann.

Aujourd'hui, quand je remonte dans le temps, je peux affirmer que le fil rouge de ma vie est la persévérance, la volonté et la motivation, celles qui m’ont permis de franchir tous les obstacles dans ma vie, et de me donner les armes pour aller au bout de mes projets.

Je suis aussi profondément attaché à l’humain, avec l’objectif constant de matérialiser cela en aidant les gens à atteindre leurs objectifs et à se dépasser.

Très jeune déjà, quand j’ai décidé de me lancer dans une carrière de boxeur professionnel, j’ai su que la motivation serait indispensable pour me surpasser et atteindre mes objectifs. Passionné par ce sport, cela a représenté un vrai défi pour moi. Je n’avais pas le parcours atypique. J’ai grandi au sein d’une famille aimante et dans un environnement protecteur et favorisé. Pourtant, j’ai investi temps, avec les déplacements que les combats et entraînements représentaient, travail, loisirs pour me consacrer à ma passion. Ces sacrifices n’étaient pas vains. La boxe, c’est ce qui m’a appris la persévérance, l’investissement et ne pas rester au sol. C’est fort de ces valeurs que j’ai réussi marche après marche à devenir Champion de France, puis champion d'Europe et trouver le Graal en décrochant le titre de champion du Monde en 2001.

Une consécration qui m’a permis d’envisager la tournure que je voulais donner à ma vie d’une autre façon. J’ai décidé d’allier mes passions, la boxe et l’humain, et de consacrer du temps à la mise en perspective de l’aide aux jeunes, particulièrement les jeunes issus de quartiers défavorisés. Pascal le Grand frère avant l’heure, j’ai passé un diplôme d’éducateur spécialisé afin d’apprendre les règles et la pédagogie nécessaires à la nouvelle mission que je m’étais confiée. J’ai alors fait face à toutes les contradictions et difficultés liées à la bureaucratie, qui ralentissaient ma mission au quotidien.

 

J’ai donc décidé de créer ma propre structure et de me lancer dans l'entreprenariat, en utilisant la boxe en tant qu’élément d’éducation. « Toujours et encore » : on se bat toujours. Et encore après. L’objectif de cette société était comme je l’ai dit était l’insertion via le sport.


Notre projet pionnier suite à l'appel à projet « Fais-nous rêver » de la fondation Gaz de France, parrainée par le Président de l'époque Jacques Chirac et Guy Drut, Ministre des Sports et des sportifs de haut niveau ont apporté leur soutien dans ce projet, dont le but était de monter une communauté, pour rendre des services contre l’obligation de rendre un service en retour quand il sera demandé.


Cette communauté montée, j’ai voulu la tirer vers le haut et c'est comme cela que j'ai démarré ma carrière de promoteur de gala de boxe en commençant sur ma terre natale, à l’Astroballe de Villeurbanne (Lyon) une salle de plus de 6000 spectateurs. Une organisation folle, 1 et demi de travail avec des jeunes sans expérience, ce qui leur a permis de se rendre utiles et se sentir valorisés. En parallèle, un machemeking comprenant plusieurs championnats du monde et le début de ma collaboration avec la chaîne de télévision Canal Plus.


Le projet s’est conclu sur une structure indépendante viable : une création de « classes relais », en Isère, avec à la fois des professeurs scolaires et des travailleurs sociaux. Une étape charnière dans mon appréhension de ce que je voulais faire de ma vie et donner aux autres.


Nous avons débloqué des situations en enfonçant les portes et les barrières, pendant 10 ans. 10 ans d’une richesse incroyable, tant sur le plan professionnel, qu’humain. Cette période foisonnante pour mon développement personnel, ainsi que pour celui des jeunes que j’accompagnais, s’est malheureusement accompagnée, comme cela est souvent le cas, par des drames plus personnels. Une blessure qui s’est aggravée, l'interdiction par le corps médical de remonter sur le ring et l'arrêt inévitable ma carrière, alors que je me sentais l’énergie et l’envie de continuer, une maladie qui a finalement emporté la personne la plus importante de ma vie... Un drame qui m’a fait perdre tous mes repères, qui m’a fait remettre tout en question.


A la suite d'un concours de circonstances je me suis retrouvé alors dans la protection physique des personnes (bodyguard), fort de mes compétences acquises dans le sport et des contacts que j’avais pu nouer.

 

Cherchant mon destin, essayant de me retrouver après les épreuves vécues. Riche de cette expérience, à aider mon prochain, j’ai eu envie de me recentrer sur ce qui faisait vraiment mon essence : aider les plus défavorisés, les jeunes, nos jeunes pleins de talents et de force. Que ce soit au niveau associatif, ou professionnel, j’ai mis mes compétences et ma passion de la boxe au service de cet idéal.

Depuis, je mets les valeurs et principes que cette vie m’ont apprises au service des sociétés et projets que j’ai développés : la passion, la volonté, aider mon prochain, m’investir dans les choses auxquelles je crois, ne jamais rester au sol.

C’est ce que je veux offrir aujourd'hui au plus grand nombre. Une philosophie de vie qui consiste à ne jamais baisser les bras, malgré les moments de doute, malgré les épreuves, affronter ses peurs, ses craintes, et travailler chaque jour à offrir le meilleur de soi. Sûr de ce que je peux apporter et offrir à tous ceux qui s’en donnent les moyens !

PRISE DE RENDEZ-VOUS

E-mail : contact@pascal-pastor.com

Tél. : +41 (0)79 130 05 18​

  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram
  • Facebook Social Icône